Deux MOOC en mathématiques pour se faciliter la transition entre lycée et prépa

Vous venez de passer le bac et vous avez envie de vous entrainer un peu pendant les vacances pour ne pas perdre vos réflexes mathématiques d'ici votre rentrée en prépa ?

Ce MOOC disponible sur France Université Numérique est fait pour vous ! C'est bien conçu et gratuit. On ne peut que vous le conseiller.

Vous voulez aller un peu plus loin et vous initier aux méthodes de raisonnement mathématiques ? Tournez-vous alors vers cet autre MOOC, lui aussi disponible sur FUN.

0 commentaires

Programme de lettres et philosophie 2018/2019

Le  programme de lettres et philosophie 2018/2019 portera sur le thème de l'Amour et il sera traité prioritairement dans les trois œuvres suivantes :

  1. Le Banquet, Platon, traduction de Luc Brisson (collection GF édition avec dossier)
  2. Le Songe d’une nuit d’été, Shakespeare, traduction de Jean-Michel Déprats (collection Folio théâtre)
  3. La Chartreuse de Parme, Stendhal, (GF 2018 édition avec dossier)

Pour les PCSI/PSI, l’édition du roman de Stendhal est laissée au libre choix de l’étudiant.

 

Les étudiants doivent lire les trois ouvrages pour la rentrée. Bonne lecture !

0 commentaires

Admissibilités Banque PT

Les résultats d'admissibilité de la Banque PT sont tombés aujourd'hui. On notera, tous concours confondus, un joli 95 % d'admissibles sur les deux classes PT et PT* .

 

La classe de PT* se distingue tout particulièrement avec de très bons taux de réussite (28 sur 29) avec, entre autres :

- 16 admissibles sur 22 aux Arts et Métiers ;

- 10 admissibles sur 15 aux Écoles Centrale ;

- 8 admissibles sur 14 aux ENS Paris-Saclay et Rennes ;

- 26 admissibles sur 28 aux CCP

- 1 admissible à l'X (Ecole Polytechnique) !

 

Retrouvez les résultats des années précédentes ici : RÉSULTATS

1 commentaires

Asterios 2018

Les élèves de PTSI-A et B du lycée Louis Couffignal ont vécu la semaine dernière une semaine de coupure dans leur emploi du temps annuel. En effet, le concours de robotique Astérios a occupé les élèves de classe préparatoire. Ce dernier, organisé pour la troisième année consécutive par les professeurs, a été pour la première fois ouvert à une autre filière. Ainsi, la classe préparatoire TSI du lycée Heinrich d’Haguenau a participé à cette troisième édition qui a donné lieu vendredi à une finale.

 

Les élèves ont été répartis par équipe de quatre avec comme objectif de faire sortir un robot GoPiGo de différents labyrinthes en le programmant toute la semaine. S’étant entraînés sur des simulateurs, ils se sont rapidement rendus compte que programmer sur des systèmes réels était différent. De plus, gérer le stress, le temps et la communication au sein de l’équipe peut s’avérer compliqué mais il était nécessaire de surmonter ces difficultés pour pouvoir passer des épreuves de qualifications et gagner des points dans le classement. Un oral d’anglais portant sur le domaine de la robotique s’est déroulé le jeudi ; cette épreuve importante a permis aux équipes de rapporter des points pour les qualifications et également d’élargir leurs connaissances avec de nombreuses recherches.

 

La semaine est bien loin d’avoir été une semaine de repos, mais plutôt une semaine de travail acharné dans un domaine nouveau pour les élèves, et au cours de laquelle le travail d’équipe était primordial au bon déroulement des toutes les épreuves. Nous remercions nos équipes pédagogiques et Monsieur Fischer, proviseur du lycée Louis Couffignal, nous ayant permis de suivre cette semaine dans les meilleures conditions.

 

Justine MORAND et Khalil MAKHLOUF

0 commentaires

Sortie au KIT 2018  : 17 mai

Sortie au KIT 2018  : 17 mai

Dans le cadre de notre partenariat avec le KIT (Karlsruher Institut für Technik), nous avons de nouveau effectué un voyage à Karlsruhe avec 16 étudiants germanistes LV1 et LV2 (PCSI / PTSI) pour visiter le campus universitaire et découvrir les doubles-diplômes d’ingénieur en lien avec des Grandes Ecoles et  universités françaises. Nous avons été accueillis par Susanne Kaliwe, la responsable des doubles-cursus dans le cadre de la « deutsch-französische Initiative » (DeFi) et par Julia Misjewicz, professeur et conseillère aux études au KIT. Après une présentation générale des différentes filières  et plus particulièrement des parcours  franco-allemands, les étudiants ont pu tester leurs connaissances linguistiques (et leur niveau scientifique !) en assistant à des cours magistraux de première année : au choix en physique expérimentale, sciences des matériaux de construction ou alliages de métaux. Lors du repas à la cantine universitaire, plusieurs étudiants des Arts et Métiers Metz et de l'INSA Lyon étudiant actuellement au KIT dans le cadre de leur cursus  franco-allemand, nous ont rejoints pour un échange informel sur le déroulement et les modalités du double-diplôme.

Une étudiante  en mastère franco-allemand avec l’université de Grenoble nous a  fait profiter ensuite d’une visite guidée du vaste campus du KIT avant que nous nous redirigions vers la gare de Karlsruhe, tout en passant par le château, le jardin botanique et un très sympathique Café – Biergarten !

(Bettina Cuissot-Lecoeuche, professeur d’allemand et organisatrice ; Mathieu Yager, professeur SI)

0 commentaires

Voyage d’études à Dresde 2018

5 au 8 avril 2018 : Voyage d’études à Dresde avec 18 étudiants  PCSI / PTSI LV1/LV2

Dans le cadre de notre partenariat avec la TUD (Technische Universität Dresden), nous avons effectué de nouveau un voyage à Dresde avec les étudiants en 1ère année CPGE. Nos étudiants ont été accueillis par les professeurs responsables des relations internationales et des double-cursus d’ingénieur en lien avec les Grandes Ecoles françaises.  La présence de plusieurs étudiants actuellement en cycle d’ingénieur de l’Ecole des Arts et Métiers de Metz et inscrits en double-diplôme à l’université de Dresde a permis d’échanger sur les modalités d’admission et le déroulement du cycle d’ingénieur en cursus franco-allemand. Après un copieux repas pris en commun à la cantine universitaire et offert par l’université franco-allemande, la visite du campus s’est achevée par la découverte d’un laboratoire de recherche portant sur le textile industriel, et notamment sur l’utilisation de fils carbone.

Un autre point fort du voyage était la visite guidée de l’usine Volkswagen, le site de Dresde étant entièrement dédié à la construction de modèles électriques (E-Golf).

(Bettina Cuissot-Lecoeuche, professeur d’allemand et organisatrice, Nathalie Kuhn, professeur d’espagnol)

 

Comptes-rendus de la part des étudiants :

Ein Hauptpunkt unserer Reise nach Dresden war die Entdeckung der Technischen Universität Dresden (TUD). Diese Hochschule ermöglicht ein Deutsch-Französisches Doppeldiplom mit den Arts-Et-Métiers Metz (ENSAM) und mit anderen französischen Ingenieursschulen oder Universitäten. Zwei Professorinnen haben uns die verschiedenen Studienmöglichkeiten vorgestellt, die man an der TUD belegen kann. Drei Studenten im Doppeldiplom haben uns Ihren Studienplan vorgestellt und die Vorteile eines Doppelstudiums. Zum Beispiel : Erwerbung von guten Sprach- und kulturellen Kenntnissen, sehr gute Arbeits- und Karrieremöglichkeiten, und das Leben in Dresden ist sehr angenehm (Biergarten ….). Die Mittagspause haben wir in der Uni verbracht, es war die Möglichkeit, sich mit den Studenten auszutauschen. Am Nachmittag hat uns eine französischer Forscher seine Arbeit in einem Labor der TUD gezeigt. In einer Werkstatt, die wir besichtigt haben, haben wir neue Webetechnologien kennengelernt, die neue Komposit-Materialen benutzen.

Das war eine sehr schöne Erfahrung !

 

(Loïc KLEIN, Valentin ZAEPFFEL, PTSIA)

Die Reise nach Dresden

 

Von 5. bis zum 8. April 2018 sind wir mit einem Teil der Prepas nach Dresden gereist.

Am ersten Tag haben wir uns ausgeruht nach der langen Reise mit dem Zug. Aber wir wollten auch die Neustadt sehen. Wir waren in dem Mondpalasthostel, ein sehr netter Ort. Die Neustadt ist voller Leben und jede Nacht ist viel los, insbesondere mit vielen junge Leuten wie Studenten. Trotz der Müdigkeit haben wir uns ein bisschen umgesehen. Die Neustadt ist voll von Künstlern und ist auch von  Street Art sehr geprägt.

Dann sind wir in ein Restaurant essen gegangen und dann in einer Kneipe. Das Restaurant hieß „Burgerheart“ und wie es der Name verspricht, machen sie dort Burger, aber sehr leckere Burger und auch  selbstgemachte Limo mit Honig ! In der Kneipe waren wir alle zusammen und haben  auf Dresden angestoßen! Dann sind wir ins Bett gegangen weil wir auch müde waren.

 

Am nächsten Tag haben wir die Technische Universität von Dresden besucht, die einen sehr guten Ruf hat. Das Studieren in Deutschland würde uns vorgestellt. Nach der Prepa können wir auch in Deutschland studieren, zum Beispiel mit einem deutsch-französischen Doppelstudium. Dann haben wir auch ein Textillabor gesehen. Die Schüler und auch Forscher können diese moderne Maschinen benutzen um neue Textilaten zu produzieren,die heute sehr wichtig für die Industrie sind. Man kann sogar Autobauteile, die leichter sind als Metall, damit produzieren. Also ja, wie wir gesehen haben,  sind heute Textilien nicht nur für die Oma reseviert, sondern auch für die moderne Industrie.

Dann sind wir essen gegangen. Die Mensa war riesig und es ist ganz anders als in Frankreich: man kann essen gehen, wann man möchte (also gibt es nicht alle Studenten auf einmal wie bei uns) und es gibt sehr viele Gerichte: mehrere Pizzen, Pommes, Steaks, Gemüse und noch vieles mehr !

Am Nachmittag haben wir die Stadt besucht. Es gibt natürlich sehr viele Sehenswürdigkeiten wie die Frauenkirche. Und auch andere alte Monumente wie das große Fresko der Prinzen von Sachsen, oder auch das Theater, die Semperoper und die Kathedrale der Heiligen Dreifaltigkeit. Es gibt alte Gebäude,  aber auch moderne, die sich gut ergänzen. Wir sind also viel gelaufen, manche sind  anschließend shoppen gegangen.

Abends haben wir in einem vietnamesisches Restaurant gegessen. Es war sehr lecker, aber wir saßen nicht. Wir knieten genau wie die Vietnamesen, wenn sie essen.

Am letzten Tag haben wir die Volkswagenmanufaktur besucht. Dort produzieren sie den e-Golf, also den berühmte Golf von Volkswagen, aber mit Elektroantrieb. Die Fabrik war am Samstag nicht in Betrieb, aber alles war da: die Fließbänder, die Maschinen und die verschiedenen Etappen, die mit der Basismontage anfangen bis zum fertigen Auto. Es gab auch die neuen Autokonzepte zu sehen wie der Volkwagen XL Sport oder der neue Kombi, der auch elektrisch ist. Danach war es möglich, im Golf zu sitzen.

Anschließend haben wir draußen im Stadtpark gepicknickt.

Nachmittags hatten wir wieder freie Zeit. Manche sind in die Stadt gegangen und noch an andere Orte. Ich und die anderen Leute meines Zimmers sind in das Militärmuseum gegangen. Der Besuch des Museums war sehr interessant. Man erfährt die Geschichte der Kriege vom Mittelalter bis heute.

Am Abend haben wir in einer Pizzeria gegessen, um dann mit den Lehrerinnen zum Abschluss der Reise in eine Kneipe zu gehen.

 

Am nächsten Morgen nahmen wir den Zug zurück nach Straßburg. In drei Tagen haben wir viel gesehen!

(Emilien Schall, PCSI)

 

 

 

 

 

0 commentaires

Visite du technopôle de Metz

Vendredi 2 février 2018, les classes de PTSIA, PTSIB, ainsi que quelques élèves de PCSI et de Terminale S du lycée Couffignal ont passé la frontière lorraine pour se rendre à Metz, destination grandes écoles d’ingénieurs.

La visite du campus de Metz avait pour but de nous faire découvrir l’école des Arts et Métiers (ENSAM), Centrale-Supélec et l’école nationale des ingénieurs de Metz (ENIM).

 

En premier lieu, plusieurs élèves de l’ENSAM nous ont présenté divers projets en cours, projets proposés par des enseignants et chercheurs de l’école, ainsi que par des entreprises extérieures. Nous avons également pu voir les ateliers de soudure, de forge et de fonderie. Les élèves font donc un véritable travail d’ingénieur, plongés dans le concret et ayant accès à de nombreuses machines et matériels, point fort de l’école.

 

Dans un second temps, nous avons visité Centrale-Supélec. L’univers est bien différent, la théorie et la recherche ont une place plus importante. Les langues sont davantage mises en avant. Nous avons découvert des phénomènes optiques et acoustiques, mais peu de projets contrairement à l’ENSAM et à son univers plus orienté mécanique.

 

Enfin, nous avons visité l’atelier de l’ENIM, et notamment son pôle automobile et son FabLab. L’école est très axée sur l’aspect technique et concret, avec plusieurs machines de tournage, fraisage, etc. Elle met en avant sa participation à une course automobile chaque année, grâce à une petite voiture de course conçue de A à Z par les étudiants.

 

En conclusion, cette visite des écoles fut très enrichissante et nous a permis de découvrir les différences entre trois écoles à l’orientation différente. Globalement nous avons plus apprécié l’école des Arts et Métiers, de par ses projets diversifiés, son aspect concret et la vie associative qui y est présente et bien mise en avant.

Nicolas F. – PTSI A

0 commentaires

Pour entrer en prépa

On peut très bien intégrer une classe prépa avec 12 de moyenne générale : voire des fois moins ! La moyenne n'est qu'un indicateur parmi d'autres...

Les réponses du président de l’Union des professeurs de classes préparatoires scientifiques, Mickaël Prost, aux questions des internautes du « Monde »

plus de détails ICI.

Journées des Universités

 

Venez vous informer et vous renseigner auprès des professeurs et élèves des CPGE du Lycée Couffignal au STAND 62 des JU.

 

- Jeudi 1er février de 9h à 20h

- Vendredi 2 février de 9h À 17h.

PARC DES EXPOSITIONS DE STRASBOURG – HALL 7

www.ju-strasbourg.fr

 

Salon Studyrama des Études Supérieures

Venez rencontrer l'équipe pédagogique des CPGE du Lycée Couffignal à ce salon Studyrama de Études Supérieures.

Ce salon a lieu le samedi 20 janvier de 9h30 à 16h30 au palais des Congrès et de la Musique de Strasbourg.

Plus de renseignements pratiques ICI.

Journée Portes Ouvertes 2018

La journée portes ouvertes du Lycée Louis Couffignal se déroulera le samedi 17 février 2018. Sans interruption de 9h à 16h.

 

Venez découvrir les CPGE du Lycée en salle C201 et en profiter pour discuter avec l'équipe pédagogique, ainsi que les étudiants.

 

Pour tous ceux qui ne peuvent venir à cette journée portes ouvertes, n'hésitez pas à demander des renseignements via la rubrique "Contact".

2 commentaires

Choisir une classe Prépa Scientifique

0 commentaires

Forum des Grandes Écoles 2017

0 commentaires

Salons Studyrama et de l'Etudiant

Les salons Studyrama et de l'Etudiant ont lieu les 7 octobre et 10 & 11 novembre prochains au Palais des Congrès et de la Musique de Strasbourg.

  • Le salon Studyrama se tiendra le 7 octobre et se présente sous forme de stands. Les prépas du Lycée Couffignal seront au stand n° (à venir). Plus de renseignements ICI.
  • La salon de l'Etudiant se tiendra les 10 & 11 novembre et se présente sous forme de Conférences. Le lycée Couffignal présentera ses CPGE le vendredi 10 à 10h30 et le samedi 11 à 9h30. Plus de renseignements ICI.
0 commentaires

Rentrée des classes 2017

La rentrée des classes approche. Les étudiants de CPGE rentrent le  4 septembre.

Le calendrier partagé sur le site du lycée donne l'horaire de rentrée :

  • Pour les étudiants de seconde année (PT, PT* et PSI) : 8h15
  • Pour les étudiants de première année (PTSI et PCSI) pour : 10h

Le lieu de rendez-vous est fixé devant le préau du bâtiment C en photo sur l'article.

 

L’accueil des internes sera fait le dimanche 3 septembre en fin d'après midi à l'entrée E2 du bâtiment E.

 

Contactez-nous pour tout information supplémentaire.


0 commentaires

Voyage scolaire à Dresden

19 étudiants en 1ère année (PTSIA, PCSI, LV1 / LV2 allemand)  ont été accueillis à l’université technique de Dresde pour découvrir les cursus d’ingénieur et les doubles diplômes franco-allemands.

 

Organisation : B. Cuissot-Lecoeuche – professeur d’allemand 

Accompagnateurs : C. Roux – Professeur S.I., V. Prévot – professeur d’anglais

 

Compte-rendu d'élèves

Résumé du voyage

Le voyage avec le transport ferroviaire allemand a commencé jeudi soir à 19 heures à la gare de Kehl.

Contrairement à ce que l’on redoutait, presque tous les trains (5 changements !) étaient à l’heure, et nous n’en avons pas raté. Arrivés au petit matin à Dresde, nous avons fait escale à l’hôtel « Mondpalast » avant d’aller à l’université technique. Là-bas nous avons assisté à des conférences, visité le campus et rencontré un jeune ingénieur – doctorant  français issu d’un double-cursus franco-allemand qui nous a fait visiter son laboratoire de recherche sur le traitement des textiles dans l’industrie. Nous avons aussi été invités au restaurant universitaire.

Ensuite, nous avons fait le tour de la vieille ville et visité les principaux monuments qui embellissent Dresden. Nous avons également eu droit  à un quartier libre le soir. Deux étudiantes ont choisi d’assister à un spectacle de ballet au célèbre opéra Semper.

Le deuxième jour a été consacré aux visites et au tourisme. La plupart des étudiants ont visité le musée technique de la ville de Dresden  et ses expositions interactives portant entre autres sur la physique, les mathématiques, les films d’animation et  l’évolution du numérique.  Ce musée est situé dans la tour d’une ancienne usine de projecteurs de cinéma. Du haut de la tour, on a une belle vue sur toute la ville. Après la visite du musée, nous avons traversé l’Elbe sur un pont d’acier du début du 20ème siècle appelé le « miracle bleu »  et avons pris le fameux funiculaire suspendu construit à la même époque, ce qui nous a offert d’en haut un magnifique panorama sur la ville et le fleuve. En rentrant l’après-midi, certains sont allés faire du shopping.

Le soir, nous nous sommes réunis autour d’un verre au bar de l’hôtel. Le lendemain, nous avons fait nos valises et avons pris l’ICE en direction de Strasbourg. Il le fallait bien : nous avons raté la correspondance à cause d’un retard et le retour d’Offenburg à Strasbourg s’est fait en voiture !

On a passé un bon week-end !

Lucile Osswald, Paul Gueib-Picard, Maxime Vonié, Nicolas Freyd, Julien Cuny   PTSIA, PCSI

 

Die Fahrt mit der Deutschen Bahn begann donnerstags um 19 Uhr in Kehl. Entgegen aller Befürchtigungen verliefen alle Umstiege reibungslos und wir verbrachten unseren planmäßigen Aufenthalt in Gera von 1 Uhr bis 4 Uhr am Freitagmorgen.

Nach unserer Ankunft in Dresden checkten wir im Hotel « Mondpalast » ein, bevor wir zur Technischen Universität aufbrachen. Dort hörten wir Vorträge, besichtigten den Unicampus und trafen einen französischen Ingenieur, der in Dresden über die industrielle Verarbeitung von Textilien promoviert. Die Universität lud uns zum Essen in die Kantine ein.

Danach besichtigten wir die wichtigsten Sehenswürdigkeiten in der Dresdner Altstadt und verbrachten den Abend in der Stadt.

Der zweite Tag war dem Tourismus gewidmet. Wir hatten die Wahl zwischen dem Besuch des technischen Museums mit anschließender Fahrt mit der Dresdner Schwebebahn, die uns eine fantastische Aussicht über die Stadt eröffnete oder dem Besuch eines Militärmuseums in der Nähe des Hotels, für den sich einige Studenten entschieden.

Am Nachmittag wurde von einigen Studenten noch das Shoppingcenter in der Innenstadt erkundet. Den Abend verbrachten wir alle zusammen in der Bar des Hotels.

Dann mussten wir auch schon unsere Koffer packen, am Sonntagmorgen ging der ICE Richtung Strasbourg. Der erfüllte sich dann doch das Klischee und verspätete sich, so dass der letzte Anschluss verpasst wurde und alle in Offenburg mit dem Auto abgeholt wurden.

Wir hatten ein schönes Wochenende !

Tabea Roser, PCSI

Visite du musée militaire

Lors de notre voyage à Dresde, nous sommes allés à 3 visiter le musée sur l’histoire militaire.

En arrivant sur place, nous nous sommes trouvés en face d’une multitude de chars, et d’engins militaire de tous genres comme une démineuse.  Certains des engins ont été utilisés lors de la seconde guerre mondiale, et d’autres sont encore utilisés de nous jours. Apres avoir fait le tour du musée, qui au passage est un bâtiment imposant, nous nous sommes dirigé à l’intérieur.  Le musée est composé de 4 étages qui retracent l’histoire militaire en général, avec plus de détails concernant l’Allemagne. Il était possible de suivre un parcours qui suivait un ordre chronologique ou bien un parcours qui regroupait le tout suivant différents thèmes. Nous avons choisi de faire le parcours chronologique. Ainsi nous avons pu revivre toute l’histoire militaire, en passant par le Moyen-Âge, la première et la seconde guerre mondiale jusqu’aux conflits qui persistent encore de nos jours. Nous avons pu découvrir des armes qui ont traversé les âges, les véhicules, les objets utilisés en général, et des peintures qui nous transmettent les différents évènements qui ont eu lieu.  Le dernier étage du musée est consacré à l’histoire de la ville de Dresde en particulier. De plus, au dernier étage, nous avons pu bénéficier d’une superbe vue panoramique sur la ville. Et c’est après cette vue qui était à couper le souffle que nous avons terminé les 4h de visites de ce fabuleux musée.

 

Während unserer Reise nach Dresden gingen wir zu dritt das historische Militärmuseum  besuchen. Als wir vor dem Museum angekommen sind, befanden wir uns vor einer Vielzahl von Panzern und Militärfahrzeugen wie zum Beispiel ein Minenräumer. Einige Fahrzeuge wurden während des zweiten Weltkrieges benutzt, und andere verwendet man noch heutzutage. Nach dem Rundgang gingen wir in das Museum. Das Museum besteht aus vier Etagen, die die militärische Geschichte nachzeichnen. Es war möglich, einem Weg zu folgen, der entweder eine chronologische Abfolge oder einen Parcours anbot, der alle folgenden verschiedenen Themen enthielt. Wir wählten den chronologischen Weg. So konnten wir die Geschichte über das Mittelalter, den ersten und den zweiten Weltkrieg und auch Konflikte, die man noch heute erlebt, nachverfolgen. Wir entdeckten Waffen, die die Zeiten überdauert haben, Fahrzeuge, die verwendet wurden, und diverse Objekte, die man während eines Krieges benutzte. Auf der letzten Etage des Museums erfuhren wir mehr über die Stadt Dresden. Darüber hinaus war in der obersten Etage ein Panoramablick auf die Stadt. Nach vier Stunden war die Besichtigung dieses faszinierenden Museums zu Ende.

 

Julien Hintenoch, Léo-Paul Kolb, Philippe Weiler, PTSIA

0 commentaires

Résultats Admissibilités PSI 2017

Les résultats complets d'admissibilité aux concours PSI sont connus depuis ce vendredi 16 juin.

On notera, tous concours confondus, 23 admissibles pour les 24 candidats de notre classe PSI/PSI* !

Dans le détail :

- 9 admissibles sur 18 à Mines-Telecom ;

- 3 admissibles sur 5 à Centrale-Supelec ;

- 17 admissibles sur 22 à CCP ;

- 20 admissibles sur 21 à e3a (dont 1 aux Arts et Métiers).

 

0 commentaires

Livre de SI pour les PTSI/PT

Afin d'avoir un livre de référence en communication technique pour les PTSI et PT, l'équipe des professeurs de SI travaille avec le livre suivant :

  • Titre : Guide du Dessinateur Industriel
  • Auteur : André Chevalier
  • Edition Hachette Technique, en version 2003
  • Pour avoir une idée du prix : Lien Fnac et Lien Amazon

Il est conseillé d'avoir le livre dès la rentrée.

 

En vous souhaitant une bonne fin de vacances et de bonnes préparations de rentrée.


0 commentaires

Résultats Admissibilités PT 2017

Les résultats d'admissibilité de la Banque PT sont tombés hier après-midi.

On notera, tous concours confondus, un joli 90 % d'admissibles sur les deux classes PT et PT*.

La classe de PT* se distingue tout particulièrement avec de très bons taux de réussite (96%) avec :

- 16 admissibles sur 24 aux Arts et Métiers ;

- 6 admissibles sur 12 aux Écoles Centrale ;

- 4 admissibles à l'ENS Paris-Saclay ;

- 1 admissible à l'X (Ecole Polytechnique) !

0 commentaires

Semaine Astérios - Bilan

Dans le cadre d’une semaine de coupure, les élèves des deux classes de PTSI du lycée Couffignal se sont associés afin de participer au concours Astérios organisé par leurs professeurs. Les élèves répartis en groupes de 4, avaient pour objectif de programmer un robot GoPiGo pour pouvoir sortir d’un labyrinthe.

Tout au long de la semaine, les élèves préparaient des épreuves d’homologation afin de récolter des points avant la phase finale du vendredi. Les différentes épreuves d’homologation consistaient à réaliser des fonctions simples, tel que faire avancer le robot en ligne droite, prendre un virage ou une chicane, mais également une épreuve de langues (français et anglais).

Ces phases d’homologation bien que simple en apparence constituaient en vérité un énorme défi car les robots, très capricieux, ne savaient pas rouler en ligne droite. À cela s’ajoutaient les pannes des différents capteurs, mettant à rude épreuve les nerfs des élèves tout en révélant leurs capacités à s’adapter et à travailler en équipe. La phase finale du vendredi s’est déroulée sous forme de poules avec une phase de qualification, au cours de laquelle les deux meilleures équipes de chaque poule se retrouvaient en quart de finale. Les robots s’affrontaient alors en face à face jusqu'à la finale dans un labyrinthe où la collision avec un mur était fatale.

La répartition des tâches et les échanges de fichier furent sans doute le travail plus important et demandèrent le plus de rigueur. L'essentiel dans un tel projet fut la communication et l'écoute des autres membres. Loin d’être une semaine de repos, cette interruption a fait valoir l’esprit d’équipe et de compétition des élèves. Ils ont alors pu vivre une semaine dans la peau d'un ingénieur au sein d'une équipe, découvrir l'organisation qui doit être mise en place et mener à bien la gestion de la compétition. Le tout dans une bonne ambiance, conduisant à une véritable atmosphère d’émulation lors de la finale.

 

Octave & Yoann

Durant la semaine Astérios, nous étions réunis par groupe de 4 personnes, mélangeant les deux classes de PTSI. Le premier jour nous nous sommes familiarisés avec le robot et avons remarqué que les codes qui fonctionnaient sur le simulateur ne fonctionnaient pas forcément avec le véritable robot. Les deux jours suivants, nous avons corrigé les codes et nous en avons même créé de nouveaux finalement plus adaptés. Dans le même temps nous avions à préparer une affiche sur un thème donné (par exemple : le servomoteur, les capteurs ultrason, les labyrinthes dans l’histoire ou encore comment sortir d’un labyrinthe). Cette affiche devait être réalisée en double exemplaire, l’un en français, l’autre en anglais pour nous servir ensuite de support lors d’une présentation orale.

Tout au long de la semaine, nous devions passer différentes épreuves, telles que les homologations : le robot devait par exemple pouvoir se déplacer en ligne droite et effectuer des virages, avec pour but d’obtenir des points en vue de former les poules pour la finale.

Les qualifications et la finale se sont déroulées le dernier jour sous forme de duels. Pour les qualifications, le robot devait sortir d’un labyrinthe connu et pour la finale, le labyrinthe était inconnu. Les gagnants ont été félicités par les différents organisateurs et un verre de l’amitié a été servi à l’ensemble du groupe et aux parents qui étaient venus pour admirer notre travail.

Lucile & Romain

0 commentaires